Le Progrès du 02.02.2015

Les seniors garçons rechutent et les filles battent le leader









Benjamin Secco 23 points, dont 5 tirs bonifiés, face à Lagresle. Photo André Couvert

·                                

 

4

5

De la soirée de samedi, les basketteurs garderont en tête une nouvelle déception. Les seniors garçons ont été battus à domicile (57-66) par une équipe de Lagresle, dans la Loire. Une équipe volontaire, mais qui aurait pu être à leur portée.

« Avec une seule séance d’entraînement, suivie par cinq joueurs, il ne faut pas s’étonner de cette défaite »

« Seulement voilà, le basket est un sport d’adresse et, avec une seule séance d’entraînement cette semaine, suivie par seulement cinq joueurs, il ne faut pas s’étonner de cette défaite qui nous plonge à nouveau dans le rouge. D’autant plus que Charpennes, que nous avions réussi à devancer, est allé gagner à Vénissieux et repasse devant nous », analyse à chaud le coach, Clément Lavergne.

Du lot des tireurs, seul Benjamin Secco s’est montré à la hauteur, avec 23 points, dont cinq tirs à 3 points. Car le reste de l’équipe s’est montré bien terne dans ses actions offensives, retombant même dans ses travers défensifs.

Un côté positif est cependant venu apporter une note gaie dans ce débat tourmenté, la victoire, d’un tout petit point certes, (65-64) mais belle tout de même, que sont allées chercher les seniors filles à Replonges. Et ce chez le leader, jusque-là invaincu et qui conforte le rôle d’outsider des Ambarroises dans le championnat DF2.



secco ben.jpg

Le Progrès du 25.02.2015

Basket : les coaches seniors mi-satisfaits

Pour cette reprise au terme des vacances de neige, , le comportement des équipes Seniors Garçons et Filles, n’aura pas été particulièrement satisfaisant.

























Clément Lavergne.  Photo A. Couvert

3

4

5

Pour cette reprise, le comportement des équipes seniors, n’a pas été particulièrement satisfaisant. « Nous n’avions pas la prétention d’aller nous imposer dans la Loire, à Saint-Just-Saint-Rambert, a annoncé Clément Lavergne, coach de l’équipe première masculine, mais, le troisième quart-temps, que nous avons gagné avec un pressing tout terrain, mais que nous n’avons pas su conserver par de nombreuses maladresses dans les contre-attaques, nous donne quelques regrets, car nous allons devoir batailler ferme dans les matches qu’il nous reste à jouer, et surtout les cinq à la maison. La situation n’est pas encore désespérée, poursuivait-il, mais nous devrons nous efforcer à ne plus rien lâcher, si nous voulons arracher le maintien en RM2 ».

Le coach senior fille, Jean-Michel Chantereau, était un peu moins amer : « Sans Lucie Ducarre et Alice Goyer, souffrantes, l’équipe était handicapée pour aller chercher sa qualification à Jassans, où la réserve locale opère sensiblement au même niveau que les Bugistes. Il nous manquait un vrai désir de gagner, bien que les filles aient réalisé un 15 sur 17 aux lancers francs. »
Lavergne clem.jpg

Le Progrès du 28.02.2015

Basket : 18 équipes au championnat de ce week-end

 

4

5

Ce week-end, Ambérieu Basket-ball lancera ses équipes sur 18 fronts différents, occupant samedi les gymnases Cordier et Saint-Exupéry en non-stop de 12 h 30 à 22 h 30.

« Ce n’est pas une mince affaire que de mettre sur pieds un tel programme en fournissant pour chaque match, un marqueur et un chronométreur, en s’assurant que tous seront arbitrés et placés sous l’autorité d’un responsable de salle », nous confiait la présidente Geneviève Chovet, à la tâche, comme ses collègues du bureau, pendant une bonne dizaine d’heures sans interruption, ou presque.

« Nous avons été obligés, poursuivait-elle, de faire jouer, nos plus jeunes équipes (U 9) à 12 h 30, deux matches à Saint-Exupéry, un à Cordier et ensuite les programmes se dérouleront normalement grâce à la vigilance de tous. »

Au gymnase Saint-Exupéry, après les rencontres de lever de rideau, dont celle des U15F (minimes) qui recevront à 16 h 30, la formation correspondante de l’US Revermont, les seniors filles prendront la vedette à 20 heures, pour renouer avec le championnat DF2 contre la formation Bresse-Carriat. Et là, Jean-Michel Chantereau nous a dit son désir de remettre les montres à l’heure avec son équipe au complet.

Au gymnase Cordier, le programme sera tout autant alléchant avec, parmi les levers de rideau, un en particulier qui opposera, en championnat de Ligue, les benjamins locaux (U13M), associés avec Saint-Jean-le-Vieux, à la formation de la Chorale de Roanne.

Ensuite, après la rencontre des U17F (cadettes) opposées à leurs homologues de Lagnieu (à 16 heures) et des seniors garçons 3 (à 18 heures) à leurs homologues de Viriat, les seniors garçons 1 atteindront l’heure de vérité en se mesurant à la réserve de Montbrison, qu’ils ont souvent battue par le passé, comme nous le disait leur coach Clément Lavergne, dont ils auront à se méfier.


création de site internet avec : www.quomodo.com